Les différents types de fenêtres

Dans la conception d’un bâtiment, les fenêtres occupent une place prépondérante.

Le choix des fenêtres à poser doit tenir compte aussi bien du type de châssis, des vitrages que des intercalaires adaptés au milieu d’implantation et à l’usage auquel les fenêtres sont destinées.

Par ailleurs, il faut également compter avec le design du bâtiment, les couleurs, mais le plus important est ailleurs.

En effet, dans votre appartement, ou votre maison, environ 20 % de votre perte de chaleur s’effectue par les fenêtres.

Il est donc important de savoir bien choisir, pour limiter les dégâts au niveau de votre portefeuille, au moment de régler les factures de gaz ou d’électricité.

On peut classer les fenêtres suivant plusieurs critères.

Les types de châssis

Les châssis des fenêtres ont pour rôle d’assurer la ventilation, la communication avec l’extérieur et sont déterminants dans l’expression architecturale de la façade.

Il en existe en bois, en PVC, en aluminium à coupure thermique, et des châssis mixtes et à haute performance thermique.

Bien que nécessitant un entretien périodique, le châssis en bois est non seulement le plus écologique mais offre également une bonne performance thermique, s’adapte aisément à des formes complexes et constitue une protection relativement bonne contre une effraction.

Le châssis en PVC, bien que thermiquement performant et facile à entretenir, il a pour inconvénient une importante dilatation thermique, résiste peu au feu à cause de sa composition en chlore et n’est pas conseillée pour se protéger des effractions.

D’une performance moindre que celle du bois et du PVC d’un point de vue thermique, le châssis en aluminium à coupure thermique résiste bien aux effractions et est mécaniquement résistant.

Quant aux deux derniers types de châssis, ils sont composés de différents matériaux dans le but d’en tirer des caractéristiques particulières (résistance mécanique, qualité de l’isolation, facilitée d’entretien…) adaptées à l’usage qui doit en être fait.

Pour trouver votre fenêtre en PVC nous vous conseillons de demander des devis en ligne comme en magasin !

Pour cela nous avons sélectionné pour vous un site proposant des devis gratuitement en ligne !

Les vitrages

Les vitrages existent en normal et en thermique. Le vitrage normal est le plus conventionnel et présente une performance thermique moindre comblée aujourd’hui par les vitrages thermiques.

Les vitrages thermiques quant à eux existent en solaire (diminue la surchauffe à l’intérieur du bâtiment), acoustique (pour les implantations en zone bruyante), et le vitrage thermique de sécurité (adapté aux endroits présentant un risque de chute ou de blessure).

Pour améliorer votre isolation, vous pouvez aussi choisir entre le vitrage simple, le double vitrage et le triple vitrage. Chaque type ayant ses avantages et ses inconvénients.

Les intercalaires

Les intercalaires sont les écarteurs les vitres d’un vitrage qui peut être double ou triple.

Le rôle de l’intercalaire est alors de provoquer un pont thermique d’importance plus ou moins importante, augmentant ou réduisant ainsi le coefficient thermique de la fenêtre.

Les intercalaires dits améliorés réduisent sensiblement ce pont thermique bien que revenant plus cher que les intercalaires normaux moins chers mais à faible performance thermique.

On retiendra donc que le choix de vos fenêtres pourra se faire en premier lieu en fonction du matériau de fabrication.

C’est le critères le plus déterminant.